Collectif REO logo Collectif REO header

Entretiens

Pourquoi des entretiens ?

Du point du vue strictement organisationnel, ils ont été motivés par le fait que certaines personnes n'avaient absolument pas le temps d'écrire, engagées sur d'autres projets, mais demeuraient cependant intéressées par notre travail.
A ces personnes, nous avons proposé la solution d'un entretien enregistré et retranscrit par nos soins.

A un autre niveau, plus fondamental, ces entretiens apportent une force vitale au collectif car ils s'enracinent dans le terreau fertile de la parole et de la rencontre, là où, effectivement, la pensée se joue dans l'instant, là où, à chaque mot, correspond un regard, un geste, une sonorité...
Il est évident que ce qui a été dit et pensé ici ne correspond pas tout à fait à ce qu'une personne aurait produit par le travail de l'écriture avec notamment le temps de réflexion dont elle aurait disposé.

En ce sens, c'est toute la pensée qui vit autrement la séparation, parce qu'elle prend corps dans la relation au prix même d'une certaine maladresse et approximation, mais d'où surgit certainement une plus grande humanité :

En face de quelqu'un, réfléchit-on de la même manière à la difficulté ou au problème posé ? Cette présence ne nous force-t-elle pas à sortir de l'autarcie close et rassurante de la pensée de soi à soi ?

Sciences naturelles

A un niveau primordial du vivant, les Sciences naturelles se confrontent à la notion de séparation au sens où cette notion apparaît essentielle pour comprendre l'origine de la Vie en sa dimension bio-chimique et astro-physique.

En outre, cette séparation, interprétée sous l'angle de la recherche en épistémologie, donne également à penser les limites de ces sciences, car il n'est pas certain que l'intelligence humaine soit en mesure de comprendre et d'expliquer en sa totalité la Nature.

Artistique

L'artistique propose un espace de jeu que l'on peut interpréter comme une distance, cette dernière pouvant elle-même s'interprétée comme une séparation produite par l'acte de jouer.

Cet acte ne relève pas nécessairement du « faire-semblant », il consiste à prendre et à garder ses distances par rapport à la réalité.
Ce joueur qu'est l'artiste ne rêve ni ne délire. Il est conscient, lucide, attentif. Son action prend place dans le système de la construction de l'oeuvre et garde constamment le contact avec lui.

actualite
  • VIENT DE PARAITRE : "La Discorde Céleste" de J.-P. LUMINET. En savoir plus...
  • DE LA SÉPARATION, Christophe SCHAEFFER. En savoir plus...
  • LIRE la dernière Lettre d'information du COLLECTIF-REOS (N°4/Avril)...
Perspective

POURQUOI UN SITE SUR LA SÉPARATION ?

Lire la suite

POURQUOI UN COLLECTIF ?

Lire la suite

LIVRES DU COLLECTIF-REOS...

Lire la suite